Les risques du formatage d’un disque dur

Il y a quelques temps on m’a demandé si le d’un comportait des risque pour ce dernier, et comme ce n’est pas la première fois que l’on me le demande, j’ai décidé d’écrire cet article qui détaillera quels sont les pour un .

Premièrement un disque dur c’est quoi ?

Un disque dur c’est une , d’où le nom donné par Windows au disque dur externe et clef usb de « Mass Storage », car on utilise le magnétisme pour écrire des données sur le disque. Un disque dur est composé de plusieurs plateaux; Ce que l’on nomme ici plateau ce sont en fait des disques , chaque plateau à une capacité de stockage maximale, et c’est donc l’ajout de plateau qui permet d’étendre la capacité de stockage, c’est aussi pourquoi qu’un disque dur de 1To sera bien souvent plus lourd qu’un disque dur de 200Go.

Le disque dur comporte aussi possède des têtes de lectures (1 par plateau) afin de pouvoir lire et écrire des données sur le disque dur, mais ces têtes de lecture ne peuvent bouger que de gauche à droite, c’est pourquoi afin d’utiliser la totalité du plateau (qui est un disque) il y a dans le disque dur un moteur qui permet de faire tourné les plateaux, ainsi les têtes de lecture peuvent lire et écrire sur la totalité du disque dur. Donc vous l’aurez compris un disque dur c’est essentiellement mécanique, et comporte que peut d’électronique. (Bien sûr je ne parle pas des cas de la mémoire flash et des SSD, qui eux n’ont rien de mécanique).

Ensuite comme je l’ai dit un disque dur c’est essentiellement mécanique, mais il comporte tout de même un minimum d’électronique qui est utile à plusieurs choses, comme la mémoire tampon qui permet lors du transfert de garder une partie des données en mémoire (logique) le temps que les têtes aient fini de lire et/ou d’écrire, l’électronique du disque dur sert aussi à gérer les têtes afin de savoir sur quel plateau lire quel plateau écrire, enfin bref on vas pas tout détailler c’est pas le but de cet article 🙂

 

Pour mieux comprendre tout cela voici une image de l’intérieur d’un disque dur:
3107201414657000000

 

Avant de continué sur les risques du formatage on vas voir ce qu’est un formatage exactement et les différents types de formatage, car il n’existe pas qu’un seul type de formatage contrairement à ce que la majorité des personnes pense. En fait il existe 2 types de formatage qui sont le formatage de base niveau et le formatage de haut niveau.

 

Le formatage de base niveau: (source: Wikipédia)

Les premiers disques durs étaient relativement similaires aux disquettes mais c’était la plupart du temps le BIOS qui se chargeait du formatage de bas niveau. Sur MS-DOS, le processus impliquait le programme debug pour transférer le contrôle à une routine dissimulée à plusieurs adresses dans les différents BIOS.

Au début des années 1990, le formatage de bas niveau des disques durs devint plus complexe et plus évolué :

recours à différents nombres de secteur par piste ;
pistes extérieures plus longues ;
encodage des numéros de piste sur la surface du disque pour simplifier le matériel et augmenter la vitesse de déplacement des têtes de lectures, etc.

Afin d’éviter les difficultés croissantes dues aux différentes versions des BIOS, les fabricants commencèrent à effectuer le formatage de bas niveau à la sortie d’usine. Il ne restait plus qu’à lancer un formatage de haut niveau pour inscrire le système de fichiers.

Aujourd’hui, il est improbable qu’un utilisateur final ait à procéder à un formatage de bas niveau d’un disque IDE ou ATA. La simple réinitialisation suffit dans la plupart des cas. Il faut également savoir qu’un tel formatage, peut, suivant sa préconfiguration, aboutir à l’effacement des tables de blocs remplacés, et donc conduire à plus ou moins court terme à des erreurs, pouvant mener à des pertes de données si la correction d’erreur ne peut fonctionner.

Le formatage de haut niveau: (source Wikipédia)

À l’opposé, le formatage de haut niveau est spécifique à chaque système de fichiers. MS-DOS requiert par exemple l’écriture d’un secteur de démarrage, qui indiquera s’il est possible de démarrer l’ordinateur sur la disquette, ainsi que deux copies de la table d’allocation des fichiers et un répertoire racine vide.

Dans le cas d’une disquette, les formatages de bas et de haut niveau sont généralement effectués en une seule passe.

Le concept de « création d’un système de fichiers » devrait être généralement préféré à celui de « formatage de haut niveau ».

 

Comme vous avez pu le comprendre en lisant ces deux définitions, le formatage de bas niveau s’il est mal effectué peut endommager votre disque dur au point de le rendre inutilisable, cependant on ne parlera pas du formatage de bas niveau, puisqu’on l’utilise que dans de très rare occasion. On vas donc uniquement parlé des risques du formatage de haut niveau pour le disque dur.

Donc que vous formaté votre disque dur tous les mois ou une fois tout les 5 ans ou 50 fois par an ne l’abîmera pas, cependant le formatage d’un disque dur contribue tout de même à sont , car pendant le formatage, le moteur du disque dur (ce qui permet de faire tourner les plateaux je le rappel) ainsi que les têtes de lecture travail énormément, plus qu’en utilisation normal, car faut lire et écrire partout à la fois et cela sur tous les plateaux.

Donc au fil du temps plus un disque dur subit de formatage, plus l’usure sera plus « rapide », en fait rapide mais uniquement à long terme, car sur le court terme cela ne se verra pas !

Par exemple (valeur non réel, c’est juste pour l’exemple): au lieu d’avoir durée de vie de 5 ans sans avoir subit aucun formatage en dehors du tout premier lors de l’installation du système d’exploitation, un disque dur qui aura subit 40 formatages n’aura une durée de vie de seulement 3 ans.

Enfin comme je le précisais il s’agit ici que de chiffre imaginaire pour l’exemple, dans la réalité un disque dur à une durée de vie beaucoup plus grande formatage y compris, et normalement (sauf rare problème et défauts de fabrication) le disque dur aura été remplacé par un autre bien avant d’être bon à la poubelle puisque les capacité vont en augmentant et l’espace requis pour le stockage aussi (logique).

Donc pour résumé le seul risque d’un formatage (de haut niveau !) est l’usure avancé de votre disque dur, plus vous formaté votre disque dur plus vous l’user relativement rapidement. Donc quand vous pouvez évité de formater votre disque dur ne le faite pas il ne s’en portera que mieux.

Please wait...